4. Les Instances Intercommunales

Explication de l’intercommunalité

La Métropole européenne de Lille

(ex Lille Métropole Communauté Urbaine)

Établissement public de coopération intercommunale (EPCI), créé le 22 décembre 1967 en application de la loi du 31 décembre 1966 instituant les communautés urbaines. Cette loi a été votée dans le but de remédier aux inconvénients résultant de morcellement communal dans les grandes agglomérations. Il regroupe 85 communes membres

Les compétences de Lille Métropole sont à la fois historiques (issues de la loi du 31 décembre 1966 relative aux communautés urbaines) et plus récentes (issues de la loi n du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale, plus communément appelée “loi Chevénement”).

Les 179 élus de Lille Métropole ont été désignés lors des dernières élections municipales. Ils ont été choisis pour six ans. Damien Castelain assure la présidence de Lille Métropole et se charge de la mise en œuvre de la politique communautaire.

Elle est compétente notamment dans les domaines suivants : L’aménagement (Les chartes intercommunales de développement d’urbanisme), les schémas directeurs (SCOT, Schémas de secteur…), les documents d’urbanisme (PLU…), les programmes locaux de l’habitat, l’action foncière, les transports urbains (métro, tramway, bus), les services de logements et organismes de HLM, la voirie, l’eau, l’assainissement et les résidus urbains (collecte, élimination des déchets, tri )

Votre élu à la Mel

Elue Conseillère Communautaire par les Lompretois, Hélène MOENECLAEY, Maire de Lompret, représente la commune au sein du Conseil de la Métropole européenne de Lille (MEL).

Adhérente du groupe MPC, Métropole Passions Communes (sans étiquette), elle est nommée par le Conseil de Communauté, Vice-Présidente en charge de la délégation «Culture – Grands Evénements Culturels et Mutualisation ». Elle siège au Bureau exécutif de la Métropole européenne de Lille.

Membre :

  • de la Commission « gouvernance et administration »
  • de la Commission « écologie urbaine »
  • du Syndicat mixte du SCOT (Schéma de cohérence territoriale)

Pierre SPILLIAERT (Suppléant d’Hélène Moeneclaey)

1° Adjoint en charge du développement durable, de l’urbanisme, des bâtiments communaux.

Le site de la Métropole européenne de Lille + l’ensembles des élus

SIVOM Alliance Nord Ouest

sivom

Créé en 1980, le Syndicat intercommunal à vocation multiple de l’Alliance Nord-Ouest réunit 12 communes du nord-ouest de Lille, qui l’ont chargé de s’occuper de tourisme, d’environnement, d’emploi, de réseau câblé
Votre représentant

Pierre SPILLIAERT

1° Adjoint en charge du développement durable, de l’urbanisme, des bâtiments communaux.

Le site du SIVOM + l’ensemble des élus + la répartition des transferts par communes membres

SIVOM Pérenchies-Verlinghem-Lompret

base_fort

Présidente : Hélène MOENECLAEY
Nombre de communes membres : 3

Le site du SIVOM

Représentants du Conseil Municipal siégeant au Comité Syndical
Titulaires : Hélène MOENECLAEY ; Pierre SPILLIAERT, Thierry GUILLOT SALOMON, Marc LECLUSE

Le SIVOM Pérenchies-Verlinghem gère la Base de Loisirs du Fort situé rue de Pérenchies à Verlinghem.
Le SIVOM de Pérenchies-Verlinghem a été crée en 1977 avec pour compétence la gestion de l’ancien fort de Lompret. Après plusieurs années de réflexion, le SIVOM a décidé d’en faire une base de loisirs qui a été inaugurée le 5 juin 1982 et prend désormais le nom de Base de Loisirs intercommunale du Fort.

L’Eurométropole

logo_eurometropole

L’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai est le premier Groupement Européen de Coopération Territoriale. Avec un territoire de 3 550 km2 binational et triculturel, peuplé de plus de deux millions d’habitants, elle constitue la plus importante métropole transfrontalière d’Europe. Structure de concertation, l’Eurométropole rassemble 14 institutions décidées à travailler ensemble afin de soutenir et de promouvoir la coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale. L’ambition est d’effacer les frontières culturelles, politiques et administratives afin de faire de cette diversité un atout et surtout de faciliter la vie quotidienne des Eurométropolitains.

Les 14 institutions, qui ont décidé ensemble la création de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, partagent un objectif : le renforcement de tous les aspects de coopération au sein du territoire. Français, Flamands et Wallons conjuguent donc leurs efforts pour initier et accompagner, ensemble, la réalisation de projets d’intérêt commun. Ces derniers portent sur des domaines variés : les transports, le tourisme, l’environnement, etc. Six instances de concertation sont en place au sein de l’Eurométropole: la Présidence, l’Assemblée, le Bureau, l’Agence transfrontalière, les Groupes de Travail Thématiques et la Conférence des maires et des bourgmestres. Consciente de la particularité culturelle de la région, l’Eurométropole a adopté deux principes fondamentaux de fonctionnement. Tout d’abord, dans chaque instance, la double parité est respectée entre la France et la Belgique et pour celle-ci entre francophones et néerlandophones. Enfin, l’application du bilinguisme est garantie.

Le site de l’Eurométropole Lille – Kortrijk – Tournai + l’ensemble des communes membres